. Amber .

Aucun mot ne suffirait à décrire la sensation que j’ai ressentie à la découverte du fort d’Amber : un mélange d’émerveillement, d’envie de retourner dans le passé pour rencontrer les maharajas et maharanis et de fascination pour cette architecture somptueuse.

Celui-ci, en excellent état de conservation, a été bâti au début du XVIII ème siècle pour être la capitale des maharajas de Jaipur.

La montée jusqu’au fort se fait à dos d’éléphant avec une vue à couper le souffle sur la vallée et les jardins du palais où le maharaja faisait jadis cultiver du safran et autres plantes aphrodisiaques afin de pouvoir satisfaire ses multiples femmes et concubines…

IMG_4757

Jardins du maharaja, Amber (2016).

Une loi récente en Inde interdit aux cornacs (monteurs d’éléphant) de maltraiter les éléphants : ils ne doivent pas utiliser de pointes métalliques pour les guider et sont contraints de les laisser la nuit dans un « village » aménagé spécialement pour eux où ils sont nourris, soignés et peuvent se déplacer librement dans des espaces naturels. Auparavant, les éléphants dormaient chez leur cornac ce qui donnait lieu à toutes sortes de maltraitance allant de la privation de nourriture aux sévices physiques. Le cornac qui nous conduit doit donc en principe utiliser un simple bâton pour guider l’éléphant mais à peine avons nous quitté la plateforme que notre cornac sort un autre bâton de sous le siège où nous sommes assis, celui-ci munit d’une pointe métallique. Lorsque je lui demande pourquoi il utilise cet objet là, il me répond que ça ne fait pas de mal à l’animal parce qu’il a la peau épaisse… Les quelques phrases que nous échangerons par la suite à ce sujet là me convaincront de lui laisser une somme d’argent ridiculement petite à l’arrivée… A mon grand soulagement, les autres cornacs que nous avons croisés en chemin n’utilisaient pas ce type d’outil de torture ce qui me laisse à penser que nous sommes tombés sur le seul monteur malhonnête et cruel.

IMG_0242

Arrivée au fort d’Amber, Amber (2016).

IMG_0249

Arrivée au fort d’Amber, Amber (2016).

IMG_0283

Porte du Soleil, Fort d’Amber (2016).

IMG_0674

Nos têtes de bienheureux sur l’éléphant, Fort d’Amber (2016).

Nous arrivons finalement, au terme de notre course, dans une immense cour où avaient lieu jadis les matchs de polo à dos d’éléphants, les deux grandes portes opposées faisant office de but.

IMG_5040

Cour principale du fort d’Amber, Amber (2016).

IMG_8103

Cour principale du Fort d’Amber, Amber (2016).

IMG_0275

Fort d’Amber (2016).

J’entame la visite par le petit temple dédié à la déesse Kali dans lequel il est interdit d’entrer avec des objets ou vêtements en cuir animal. Moi qui aime marcher pieds nus, j’apprécie particulièrement le fait de devoir me déchausser dans de nombreux endroits, en particulier dans les lieux de culte. La tradition veut que l’on sonne une cloche avant que le prêtre appose un point rouge sur notre front et nous verse dans les mains, tour à tour, de l’eau bénite et de l’alcool que l’on boit rapidement. Je m’étonne de recevoir de l’alcool car je sais que les hindous n’en consomment traditionnellement pas mais l’on m’apprend que c’est une particularité de ce temple, unique en son genre en Inde.

IMG_0314

Vue sur la cour principale du fort d’Amber (2016).

IMG_0311

Fort d’Amber (2016).

IMG_4914

Vue sur la cour principale au travers des moucharabieh (dispositif de ventilation naturelle forcée). Ces moucharabieh, en dehors de leur fonction de ventilation, ont une haute valeur esthétique et permettaient aussi parfois aux femmes de regarder vers l’extérieur sans être vues. Fort d’Amber (2016).

Nous découvrons par la suite des labyrinthes de cours, de fabuleux jardins et des murs de miroirs et de mosaïques.

IMG_5734

Salle d’audience publique, Fort d’Amber (2016).

IMG_7184

Détails de la salle d’audience publique, Fort d’Amber (2016).

IMG_6692

Fort d’Amber (2016).

IMG_6568

Une porte dans la salle d’audience publique, Fort d’Amber (2016).

IMG_7490

Porte en bois, Fort d’Amber (2016).

IMG_5246

Fort d’Amber (2016).

IMG_4891

Fort d’Amber (2016).

IMG_8673

Jardins, Fort d’Amber (2016).

IMG_2355

Jardins, Fort d’Amber (2016).

IMG_7514

Vue sur les jardins, Fort d’Amber (2016).

IMG_5467

Salle des miroirs, Fort d’Amber (2016).

IMG_0419

Jeu de miroirs, fort d’Amber (2016).

IMG_4045

Jeu de miroirs, fort d’Amber (2016).

IMG_1817

Sol en marbre, Fort d’Amber (2016).

IMG_7444

Salle de Hammam, Fort d’Amber (2016).

La visite des appartements privés et du jardin des femmes, sorte de harem, nous apprendra que la maharani (femme principale du maharaja) portait quotidiennement 25 kilos de vêtements et de bijoux. Sa tenue était si lourde qu’elle devait se déplacer à l’aide d’une drôle de chaise à porteurs que nous avons pu voir dans le palais.

IMG_0418

Quartiers des femmes, Fort d’Amber (2016).

IMG_9929

Quartiers des femmes, Fort d’Amber (2016). Ma photo favorite.

IMG_0417

Appartements du maharaja, Fort d’Amber (2016).

IMG_0408

Appartements privés, Fort d’Amber (2016).

IMG_0406

Appartements privés, Fort d’Amber (2016).

IMG_0409

Cour des femmes, Fort d’Amber (2016).

IMG_9618

Cour des femmes, Fort d’Amber (2016).

FullSizeRender-4

Mon chéri qui n’aime pas se faire prendre en photo, Fort d’Amber (2016).

IMG_3887

Appartements du Maharaja, Fort d’Amber (2016).

IMG_0398

Fort d’Amber (2016). Ma passion pour les portes et les arches est comblée dans ce merveilleux pays…

Après cette journée hors du temps, je m’interroge : quelles merveilles l’Inde nous réserve-t-elle encore ?

IMG_1131

Vue sur la vallée depuis le fort d’Amber (2016).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s